À propos

Les activités humaines génèrent des perturbations du climat et des écosystèmes impactant l’état de santé et la sécurité alimentaire des générations présentes et à venir. La gestion des déchets et de la qualité des sols sont indispensables faces à ces risques sanitaires mondiaux qui peuvent êtres minimisés par une logistique cohérente et quelques gestes simples.
Ces constats tristement connus ont poussé une équipe d’étudiants et ingénieurs à créer le projet ⒺcoFerme. Son objectif est de concevoir une plateforme alliant nouvelles technologies et écologie afin de proposer des solutions permettant de limiter l’impact carbone des activités humaines.

Les déchets organiques de services de restauration collective seront valorisés par un compostage automatisé. Ces produits servirons à alimenter un potager, lui aussi automatisé. La mesure de paramètres régissant la décomposition et la croissance de végétaux permettra une gestion à distance du dispositif. Les données générées seront analysées et libre d’accès.

L’équipe en charge du projet implantera son dispositif pilote au collège Simone Veil, à Montpellier. Ceci dans un but de transmission, de pédagogie et d’éveil des plus jeunes à diverses disciplines scientifiques et aux problématiques qui conditionneront leur avenir.